Miroir

Publié le 16 Août 2014

Je finis ce soir avec le ventre plein. Plein de nourriture, pour remplacer le vide qui emplissait mon esprit ce soir. Passer ma journée à hésiter, manger, regretter, penser, remanger, culpabiliser, dormir, manger. Je commence à trouver ça épuisant, et à ne plus y voir d'intérêt. Hier j'ai été chez une amie, qui m'expliquait à quel point elle était heureuse avec son copain, qui m'expliquait sa vie, ses histoires. Et là ça m'a fait tilt. Ca m'a intrigué. Elle arrive à être heureuse sans s'occuper de la nourriture, sa vie arrive à être remplie sans la nourriture. Et là j'ai compris, compris que je perdais mon temps avec tous ces calculs, ces crises, ces doutes. C'est pas un but dans la vie, la restriction. Je réalise que ça ne m'apportera rien. Même si j'arrive à être mince un jour, j'aurai raté. J'aurai raté car la vie ce n'est pas le contrôle, la vie de quelqu'un arrive à être réussie parce qu'il partage des moments avec d'autres personnes, parce qu'il sort, vit de ses passions, etc. Moi, tou le temps que je passe à vaguer dans les tca's, je le perds et ne peux l'utiliser pour la vraie vie. Et ça me rend triste, car je réalise que je suis peut-être en train de passer à côté de beaucoup de choses. A 16 ans, le plus cool à faire ce n'est pas de passer sa vie chez le psy ou la tête dans les chiottes ou la lame à la main ou encore à gober des médocs, tout ça je devrais pas connaitre merde ! Enfin voilà, j'ai le ventre plein ce soir parce que je me sens seule. Je suis également très triste ce soir, voilà pourquoi: Comme je l'ai peut-être déjà dit, je suis pas une fille qui cherche les embrouilles avec tout le monde, qui a un fort caractère, etc. Du coup je n'ai aucun ennemi, vraiment je m'entends bien avec tout le monde et ne me dispute jamais avec personne :). Sauf avec une fille, une fille que je connais depuis la première secondaire. Je me suis beaucoup attachée à elle, je m'y étais comme "accrochée", elle était très importante pour moi mais elle en avait pas grand chose à faire de moi, j'étais son amie mais sans plus. Puis je me suis fait d'autres amies et ici en quatrième, on s'est re-rapprochée. Et un jour elle m'en a voulu, je pense que c'est parce que je suis amie avec son ex. Bref on était en froid, ça m'a fait énormément de mal au début car je suis énooormément attachée à elle, mais après je m'y suis faite. Et là je viens d'apprendre qu'elle est partie vivre aux Pays-Bas. je suis effondrée, peut-être parce que je suis très vite effondrée en ce moment je vous l'accorde mais je m'en veux tellement. J'aurais voulu mettre les choses à plat avec elle, faire table rase et maintenant elle est partie... Elle a pas facebook, rien, pas moyen de la contacter.. Alors j'ai mangé, parce que ça je pouvais le faire. J'ai hâte de commencer à travailler, je crois que je suis en train de me décomposer à rester chez moi.

Rédigé par Marie

Publié dans #Journal intime

Repost 0
Commenter cet article