L'enfer n'est jamais loin.

Publié le 9 Août 2014

La série noire d'août continue... Comme quoi, je n'exagérais pas.
Au matin je fais des recherches sur internet, et j'apprends que j'ai fait une paralysie du sommeil en m'endormant (ça je n'en ai pas parlé dans mon précédent article, pas l'envie et pas la force de décrire.) ET que j'ai eu des hallucinations pendant la nuit, deux fois. Une fois comme décrite dans mon précédent article, et la deuxième fois j'ai eu l'impression que mon corps s'allongeait, j'ai entendu de la musique, comme si elle tournait en boucle dans ma tête, de plus en plus fort. de plus j'avais l'impression que des bêtes me grimpaient dessus de partout, affreux. Donc voilà, nuit de merde. Je me fais une coloration début d'après-midi, ça donne bien je suis contente. En ce moment je ne veux pas me faire remarquer, je veux me terrer et que personne ne fasse attention à moi. A 17h je suis triste, comme d'habitude. Je vois Jasmin connectée, j'en peux vraiment plus. Je lui demande si elle veut qu'on se voir ce soir, elle dit direct oui, instant de bonheur. Elle me propose de dormir chez elle, aperçu d'une soirée heureuse au loin. On se fait rendez-vous à 20h. On parle sur fb pendant une petite heure, je range en même temps ma chambre, j'essaie du moins. A 18h20 Justine (une biiig pote à moi mais qui n'est pas dans la même école que moi, je la connais du théâtre, je l'aime très fort, d'ailleurs elle sait même pour mes tca's. ) m'envoie un message sur fb: "c'est quoi ce bug sur le ask de Flo?". Effondrement. Décès. Tristesse. Elle a vu, je pleure à moitié. Je peux pas me résoudre à lui dire que c'est vrai, je lui dis que c'est faux. N'empêche que même elle a vu. Putain. je le dis à Jeanne, elle me répond pas vraiment, elle sait pas à quel point je suis mal derrière mon écran. Puis elle me dit très naturellement "ha et Val est au courant aussi" (mon ex). Bam, double décès. Je réponds pas tout de suite, 30 secondes après elle me dit "Ha et Jasmin aussi". j'étouffe, je sais même pas décrire la détresse dans laquelle je suis à ce moment-là. En 10 minutes j'apprends que trois personnes importantes pour moi sont au courant. J'ai envie de mourir. Je ne veux plus voir Jasmin au soir, je veux rester chez moi. Wafa me calme et m'aide. Je l'aime tellement (j'étais en train de lui envoyer des messages quand j'ai appris toutes ces choses, du coup elle a eu droit à mes réactions à chaud la pauvre.) J'y vais quand même. Je pleure dans le bus, je n'ai plus aucun espoir, là c'est pas que je me sens seule mais que je SUIS seule. je veux changer d'école, je veux mourir. J'arrive chez Jasmin, on va dans un parc et on fume, on parle, on est des délinquantes que voulez-vous. On reste en ville jusque 00h10, puis on rentre chez elle (elle habite à 5 minutes à pied du centre) et on parle. J'ai mal à la tête car j'ai trop fumé. je crois qu'elle voit à quel point je vais mal. Je dois partir de chez elle à 9h00 car je dois être à 9h30 chez moi, je lui dis à quel point je suis heureuse d'avoir passé ce temps avec elle, même si je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'elle savait... Je crois qu'elle ne m'en parlera pas.
Je rentre chez moi et mes vêtements puent les excès. Je passe ma matinée à monter mon nouveau lit avec ma soeur (merci ikéa pour ces plans siiiii simples comportant à chaque fois 40 visses. ). j'en suis à maintenant, 14h30, je dois continuer à monter mon lit qui est hyper compliqué, je dois continuer à essayer de vivre et je dois arrêter de me couper.

J'ai envie de mourir.

Rédigé par Marie

Publié dans #Journal intime

Repost 0
Commenter cet article