Fin des

Publié le 9 Mars 2014

Fin des vacances. Merde. 3 jours que je dors dans le salon, je suis crevée. Ma mère qui m'observait en plein milieu de la nuit, c'est quoi ce délire ? J'ai crié quand j'ai vu cette ombre noire au-dessus de moi, j'ai pas compris pourquoi elle était là. Ce soir je retourne dans ma chambre... Une chose est sûre, je ferme ma porte à clé avant d'aller dormir !
Une semaine de vacances, si on peut appeler cela des vacances, c'est bien trop court.
Le texte qu'elle m' envoyé est si triste.. Elle cache bien son jeu. C'est dans ces moments-là que je me rends compte que je ne suis pas la seule à être dans cet état, et dans un sens ça fait du bien . Je devais aller au cinéma avec ma tante, mais celle-ci m'a laché à la dernière minute. Ca fait toujours plaisir, en même temps de sa part je n'en attendais pas moins. Aujourd'hui le temps était magnifique, malheureusement j'ai passé mon après-midi à travailler, étant donné que je n'avais plus ouvert mes cours depuis lundi. Mais ça faisait du bien d'aller sur le balcon et de se poser calmement.
Je pars en voyage mardi, mais j'ai pleins de cicatrices d'am toutes récentes, ça va être beau.. Surtout que je dors dans des chambres de 4 ou 5..
J'ai peur. En permanence. Peur du changement. De l'inconnu. Des gens. De chercher ma monnaie devant la vendeuse. De grossir. De me faire engueuler par un professeur; de faire une crise. D'être rejetée. D'être celle qu'on aime le moins. D'être la dernière choisie au sport. Qu'on aie une mauvaise opinion de moi. Que mon prof de piano s'énerve. Que papa me pose des questions. De la vie.
Demain j'ai une journée de cours, demain je reprends ma vie de survivante parmi ces adolescents vivants.

Rédigé par une chose infâme

Repost 0
Commenter cet article