La flemme de trouver un titre digne de ce nom.

Publié le 30 Mai 2013

Je bad je bad je bad je bad je bad je bad. Trop de questions, aucune réponses, trop d'amour et en même temps pas assez. Pas assez de musiques pour oublier, pas assez de temps et en même temps beaucoup trop. Trop d'amertume, de sarcasme et de mensonges. Trop de vie, trop de vide, trop de vomis, de paroles, de larmes, de cris, de bouffe, de kilos, de graisse, d'ennui, de nuits blanches, d'incompréhension, de quiproquos, de non-dits, de ratés, de fausses notes, de bruit, de silence, de rire forcé, d'ironie, de place, de cicatrices, de journées, de tristesse. Trop de tout. Trop trop trop trop trop. Amen.

Rédigé par Une décapitée.

Publié dans #Journal intime

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article