Et quand on a pas le courage de mourir, on essaie de s'en sortir avec la vie

Publié le 16 Mars 2014

Et moi, j'ai décidé de devenir une battante, une guerrière. Stop la lamentation, stop la jalousie, stop la tristesse, stop les pleurs, moi je vais me tenir droite, redresser les épaules et regarder droit devant moi.

J'ai déjà essayé plusieurs fois, et à chaque fois j'ai échoué. Et alors ? Est-ce une raison pour abandonner, se ratatiner et subir la vie ? Eh bien moi je dis non. J'en ai assez de subir mes tca's, ma personnalité, ma timidité associée à mon besoin de reconnaissance, ma flemmardise, je vais reprendre ma vie en main. Parce que j'ai 15 ans, parce que j'en suis capable.

Je vais assumer et accepter mes tca's, arrêter de subir mes compulsions ou mes restrictions sans rien faire. Si je crise, c'est parce que je l'aurai décidé. Ce sera de ma faute, donc pas de lamentations. Il n'y a pas de solutions miracles, il faut se redresser et continuer à avancer.

Si je me coupe, c'est également parce que j'y aurai bien réfléchi et parce que je l'aurai décidé en toute conscience. Ce ne sera pas la faute d'untel ou d'unetelle, ce sera parce que J'aurais pris cette décision.

Je vais assurer en cours, mon dernier bulletin était bien, alors je vais continuer sur cette voie.

Je ne veux plus être une éponge qui absorbe tout sur son passage et qui relâche tout dès qu'elle est seule, c'est fini. Il y a un mur qui se construit entre moi et les autres, c'est moi qui l'ai construit ce mur. Il laisse passer tout ce qui est bon pour moi, tout ce qui me rendra heureuse et tout le reste, tout ce qui peut me faire du mal reste de l'autre côté. Autrement dit, ça ne me touchera plus.

Je me coupe toujours, je maigris toujours et je pleure toujours mais tout ça c'est moi qui controle, la maladie n'a plus rien à faire là-dedans. J'ai le contrôle de moi-même. Demi Lovato elle va mieux, alors pourquoi pas moi ?

Aujourd'hui est le premier jour de ma reconstruction.

Stay strong.

Rédigé par une chose infâme

Publié dans #Journal intime

Repost 0
Commenter cet article