Ecoutez-moi cette pleurnicharde .

Publié le 1 Décembre 2013

https://www.youtube.com/watch?v=H2-1u8xvk54

Je suis morte..

J'ai l'impression d'être morte.

En fait c'est pire qu'être mort, c'est errer dans une vie entourées de vrais vivants, une âme morte. Je me sens morte. Je sais je l'ai déjà dit au-dessus... Je sais que je vais dire que de la merde dans cet article n'ayant ni queue ni tête, alors vous êtes pas obligés de lire, c'est juste pour mettre par écrit ce que je ressens en ce moment-même.

Les larmes montent toute seule mais comme toujours, sans aucune raison valable. Une déception quelconque durant l'après-midi ? Non.

J'en peux plus de moi-même, j'en peux plus de cette vie. Je voudrais dire ça plus poétiquement, mais j'y arrive pas. "J'en peux plus", il n'y a que ça qui me vient en tête ce soir. Je suis à bout. Mais à bout de quoi ? Putain mais Marie qu'est-ce qui cloche ? T'es irrécupérable. Je suis invivable avec tout le monde. Je stresse comme pas possible pour demain, et j'ai bu trop de cafés aussi. Je sais plus de quoi j'ai envie, de quoi j'ai peur, ce pourquoi je vis, je ne connais plus mes principes, qui sont les méchants, qui sont les gentils. Plus rien ne me "satisfait". Je suis anéantie ce soir, et je ne sais même pas pourquoi. Peut-être parce que j'ai une gueule de grosse sur ces photos, peut-être parce que je n'ai pas assez étudié selon moi pour mon examen d'anglais de demain, peut être parce que dans 2 jours ça fera un an que mes parents sont au courant de tout, et que RIEN n'a changé, peut-être parce que je suis conne tout simplement ? Je suis persuadée que des personnes dans ce monde n'ont pas leur place dans la société. J'ai toutes les caractéristiques d'un héros romantique, on les a vu en classe jeudi, j'étais impressionnée. Jeudi ou mercredi je me souviens plus, je me suis coupée sans aucune raison. Je m'en suis voulue, et puis en fait non. Ces tca's vont me tuer. Sérieusement. Je pleure en écrivant cet article, j'suis trop bête !

Je me demande ce que j'ai réellement. J'ai pas de copain, ni d'éventuels copains, j'ai des potes qui seraient beaucoup mieux sans moi, je le sais, j'ai une mère à laquelle je ne tiens pas, ce qui est horrible, des passions dans lesquelles je suis nulle. Je n'ai aucun dons, aucune personne à qui je manque quand je ne donne pas signe de vie, aucune joie à vivre.

Je suis une chouette fille hein :))

Rédigé par Une décapitée

Publié dans #Journal intime

Repost 0
Commenter cet article

clemence 03/12/2013 20:08

tu me manquerai moi.. on se ressemble tellement, ce que tu écris, c'est, j'aurai pas su mieux dire (hormis que moi j'ai un copain, un copain que je fais affreusement souffrir, le pauvre, il m'aime.)